Jazz au théatre

6ème édition du Festival Jazz au Théâtre du 23 au 25 novembre 2017

La version d’automne du Festival Django Reinhardt revient cette année avec une programmation éclectique réunissant toutes les tendances de la musique jazz. Au programme Deva Mahal, Myles Sanko, Romane & Eric Nouvelle Quintet, The Como Mamas, Ray Lema & Laurent De Wilde,  Mélanie De Biasio.

Jeudi 23 Novembre 

Myles Sanko

Myles Sanko, enfant de la Soul Music. Après son premier succès en 2013, il joue en première partie de l’un des maîtres actuels du genre : Gregory Porter. Avec son nouvel album, Myles Sanko continue son introspection de la Soul britannique et propose un voyage sur l’identité de la Soul flirtant avec les styles et cassant les codes de ce genre.

Deva Mahal

Deva Mahal, auteur compositeur, est la fille du célèbre musicien Taj Mahal. En digne héritière de son père, elle nous propose un blues roots aux teintes gospel et à l’énergie funk et soul. Son talent indéniable fait de cette jeune chanteuse, une artiste à suivre en 2017.

Vendredi 24 novembre

Romane & Eric Bouvelle Quintet

Romane & Eric Bouvelle Quintet, la rencontre de deux univers, celui du jazz manouche et celui du musette. Ils vous invitent à vivre un voyage au cœur du swing et de la valse. Deux maîtres du genre !

The Como Mamas

Originaires de la ville de Como dans le Mississippi, ces trois chanteuses nous livrent un gospel très roots, sans fioritures et sans choeurs emphatiques. Seulement leurs voix, leurs tripes, et une orchestration dépouillée. « Move upstairs » est l’album consécration des Como Mamas, reines du gospel. A ne pas manquer !

Samedi 25 novembre

Ray Lema & Laurent de Wilde « Riddles »

On ne présente plus Ray Lema, l’homme qui a dirigé la musique du Ballet National du Zaïre, pianiste, percussionniste, guitariste, Django d’Or pour l’ensemble de sa carrière… Laurent de Wilde, pianiste surdoué, touche-à-tout, écrivain, compositeur, chroniqueur, chef d’orchestre. Dans ce projet à deux pianos, ils vous offrent un véritable tour du monde d’une richesse musicale sans pareil, dans lequel se rencontrent de façon si singulière les musiques des cinq continents.

Mélanie de Biasio

La voix sombre, chaude et sensuelle de Mélanie De Biasio mélange le rythme incantatoire de Nina Simone, les nuances de Sade et même les sonorités de Velvet Underground. Elle a reçu le Django d’Or en 2006, dans la catégorie « Jeune Talent ». Elle revient présenter son 4ème album « Lillies ». Fermez les yeux, ouvrez les oreilles, laissez le frisson vous parcourir.

 

Ouverture de la billetterie début septembre