Jazz au théatre

Chers festivaliers, chers tous,

La 37ème édition du Festival Django Reinhardt a livré ses dernières notes ce dimanche 26 juin et a été un grand succès malgré l’adversité, 15 000 spectateurs, tout comme pour l’édition 2015 et ce n’était pas gagné !

Comme elle fut belle cette édition 2016, éprouvante, émouvante, attachante, exceptionnelle.

Il y a 10 jours, l’avenir du festival était en jeu, suite à l’immersion de notre Ile du Berceau, lieu d’implantation historique du Festival à Samois sur Seine.

Bien sûr, il est toujours rébarbatif d’écouter les remerciements d’usage. Mais il faut saluer ceux qui nous ont permis de survivre dans ce défi insensé de réinventer un festival en 2 semaines sur un lieu totalement inconnu.

Merci à Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau, pour son aide précieuse afin de solutionner les multiples tracas quotidiens que nous avons dû affronter.

Merci à Jean-François Hébert, Directeur de l’Établissement Public du Château de Fontainebleau pour son accueil dans le magnifique parc du Château et pour nous avoir accordé toute sa confiance.

Merci à Didier Maus, Maire de Samois-sur-Seine, présent tous les soirs du festival pour nous soutenir.

Merci à Jean-Marc Giraud, Sous-préfet de Fontainebleau, réveillé en pleine nuit vendredi soir à 2h du matin et qui a su fournir le papier magique aux autorités américaines afin que Gregory Porter puisse prendre le dernier vol en provenance de Chicago et être présent au festival.

Merci à tous les artistes pour n’avoir jamais douté et qui nous ont offert tant d’émotions.
Merci au 250 bénévoles du festival. …. Arrêtons-nous 2 secondes… ils sont les plus grands ambassadeurs du spectacle vivant, les plus passionnés, les plus humains. Ils donnent, et ô combien ils ont donné, pour cette édition 2016.

Merci à toutes les équipes techniques et tous les prestataires qui nous ont suivi dans cette aventure un peu folle et n’ont jamais baissé les bras.

Merci au public qui a répondu présent, qui a suivi nos péripéties en nous envoyant des messages d’amitiés, d’encouragement et de soutien par milliers.

Enfin, merci aux journalistes qui ont bien voulu trouver une place dans leur média pour informer le public du changement de lieu du festival et promouvoir l’exceptionnelle programmation de cette 37ème édition.

Et comme aime le dire notre programmateur du festival « Tant qu’on n’est pas mort, on est vivant », alors une fois n’est pas coutume, en formule de politesse et comme nous sommes si heureux d’avoir pu faire cette édition, on vous embrasse !

A l’année prochaine pour la 38ème édition du Festival Django Reinhardt.
 
L’équipe du Festival

 

Le guitariste de blues Gary Clark Jr. est contraint d’annuler son concert qu’il devrait donner le mercredi 22 juin au Festival Django Reinhardt. Des raisons familiales l’obligent à rentrer précipitamment aux Etats-Unis.

Pour le remplacer, le festival a invité la reine Trinidadienne du Calypso, McArtha Lewis, alias Calypso Rose qui, à la dernière minute, a accepté de venir chanter mercredi 22 juin en ouverture du festival.

Une soirée où vous retrouverez le génial guitariste allemand Joscho Stefan et le trompettiste Ibrahim Maalouf. Ce dernier présentera « Red & Black Light » un programme encensé par tous les publics de France.

Elle est la reine incontestée du Calypso et on ne parle plus que d’elle depuis début juin et la sortie de son album « Far from home » chez Because, production Ivan Duran, production additionnelle Manu Chao.

Depuis le début de sa carrière, Calypso Rose a reçu plus de distinctions honorifiques et de médailles qu’aucun autre représentant de cette musique.

D’une présence scénique incroyable et désignée aujourd’hui l’ambassadrice du Calypso et de Trinidad & Tobago, les plus grandes stars ont partagé la scène auprès de Calipso Rose : Miriam Makeba, Tito Puente, Michael Jackson, Roberta Flack, Bob Marley…

Chers tous, chers amis, chers festivaliers.
Pas d’inquiétude, le 37ème Festival Django Reinhardt aura bien lieu du 22 au 26 juin 2016.

Cependant, la crue de la Seine a recouvert l’intégralité de l’Ile de Berceau à Samois-Sur-
Seine.

SUITE AUX INONDATIONS, LE 37EME FESTIVAL REINHARDT S’APPRETE A RELEVER LE PLUS GRAND DEFI DE TOUTE SON HISTOIRE DEPUIS SA CREATION EN 1968. DJANGO SERA SAUVE DES EAUX.

Chers tous, chers amis. Pas d’inquiétude, le 37ème Festival Django Reinhardt aura bien lieu du 22 au 26 juin 2016.

La petite commune de Samois sur Seine où repose le plus célèbre des guitaristes de jazz a, comme de nombreuses communes, subit des inondations dramatiques. L’île du Berceau, l’île mythique qui abrite le festival, est ensevelie sous les eaux à 2 semaines de la tenue d’un des plus anciens festivals de jazz français.

Le festival Django Reinhardt même s’il bénéficie d’un soutien important des différents partenaires reste une manifestation largement autonome à hauteur de 70% de son budget. Cette année, la programmation exceptionnelle annonçait une augmentation de plus de 40% des visiteurs. Nous ne pouvions et ne devions pas pour des raisons financières évidentes annuler cette édition.

L’adversité aurait pu nous mettre à terre mais c’est sans compter sur la détermination des organisateurs, des techniciens, des bénévoles et de toute une équipe avec la hargne de ne pas s’avouer vaincus.

Nous avons travaillé tout le week-end et réussi à trouver un nouveau lieu. Le château de Fontainebleau nous offre son écrin,

LA PRAIRIE DU BOIS D’HYVER DANS LE PARC DU CHATEAU DE FONTAINEBLEAU, AVENUE DES CASCADES – 77300 Fontainebleau.

Nous voudrions remercier très vivement Jean-François Hebert, Président de l’Etablissement et Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau et Président de la Communauté de Communes dont Samois fait partie, qui nous ont spontanément proposé cette solution et s’impliquent fortement avec les services de la ville afin que cette édition soit prestigieuse.

Premier repérage technique jeudi 8 juin et un compte à rebours de 14 jours pour un défi insensé et inédit, celui de réinventer tout un festival sans aucun repère : amener l’eau, l’électricité, acheminer 170 tonnes d’équipements techniques, monter deux scènes, backstages, loges, clôturer, organiser l’accueil du public, créer un village restauration, un village des luthiers qui viendront du monde entier et tout cela dans le respect des conformités sécuritaires et administratives.

Jamais l’équipe n’aura été aussi soudée, déterminée à en découdre. Jamais une telle aventure nous aura autant motivé et le challenge sera relevé car il ne peut en être autrement. Notre programmation reste bien sûr la même et nous avons besoin de vous public, médias, pour soutenir le festival dans cette passe difficile.

Nous allons durant ces 15 jours vous faire vivre les coulisses de cette gageure, vous montrer l’envers du décor et l’énergie que le festival est capable de déployer pour que le 22 juin la fête soit au rendez-vous.

Le camping du Petit Barbeau n’a pas été touché et sera ouvert pendant le festival.
Merci de votre fidélité et de votre soutien. Nous en avons bien besoin.

En avant-première, le lieu et… « il n’y a plus qu’à »

L’Equipe du festival Django Reinhardt.

NOUVEAUTE 2016

 

Service de bus retour sur Paris tous les jours du festival à l’issue du dernier concert de la journée !

Navettes le mercredi, jeudi, vendredi et samedi. Pas de navette retour Paris le dimanche soir car des trains R circuleront encore à l’issue des concerts Arrêts porte d’Orléans et place du Châtelet (la place du châtelet est un point central pour prendre une correspondance en bus noctilien).
Sur réservation uniquement, 8€ par soir.

Réservation sur : http://eepurl.com/bZIA8b
Pour toute question, contactez busdjango@gmail.com.

Cliquez-ici pour avoir des renseignements sur les différentes possibilités de transport.

Plus d’informations sur les nouveaux horaires et les arrêts des navettes prochainement !

VENDREDI 24 JUIN 2016 À SAMOIS-SUR-SEINE

 

Dans le cadre du festival, l’association Django Reinhardt propose aux guitaristes de tous horizons une Masterclass dédiée aux différents aspects de la guitare manouche avec un des maîtres du style : M. Angelo Debarre.

La masterclass aura lieu dans les locaux de l’Association du Festival (place du village de Samois sur Seine) et consistera en un cours de 2h ou Angelo Debarre abordera les différents aspects de la guitare manouche, son approche de l’improvisation, des phrases clés, etc.

La masterclass est limitée à 25 élèves maximum, donc peu de places !

Il y aura deux sessions, une anglophone de 10h à 12h et une francophone de 14h à 16h

Le coût est de 35 € par personne

Si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire par mail à l’adresse suivante en précisant le groupe de langue choisi : tremplin@festivaldjangoreinhardt.com

Gregory Porter • Kamasi Washington • Ibrahim Maalouf • Gary Clark Jr. • Richard Bona • Rosenberg Family • Didier Lockwood, Les Violons Barbares et Guo Gan • Cyrille Aimée • Shantel & Bucovina Club Orkestar • Florin Niculescu • Monsieur Periné • Joscho Stephan • Ulf Wakenius • Blick Bassy • Brady Winterstein • Lou Tavano • Eva sur Seine • Antoine Boyer & Samuelito • Noé Reine et Costel Nitescu

 

L’année 2016 marque un tournant pour notre festival et l’association qui le porte. Cette année particulièrement, nous avons questionné le sens de notre mission.
Un festival a comme devoir de faire découvrir des artistes, de développer la curiosité de son public, de partager ses émois et ses coups de cœur.

Notre mission au Festival Django Reinhardt est également d’explorer le sens et les frontières du legs artistique et musical du grand manouche.

Qu’est ce que l’esprit de Django ?

Chacun d’entre nous a la réponse unique à cette question, cependant, le rôle de notre festival est d’y répondre dans sa globalité.

Et comme le jazz gitan et le jazz en général sont devenus une source d’inspiration pour toutes les musiques actuelles, les frontières que l’on imaginait éternelles s’effondrent aujourd’hui pour donner naissance à de nouveaux espaces d’expression artistique et de nouvelles esthétiques où des artistes, de plus en plus jeunes, s’épanouissent avec bonheur. C’est ce « rayon vert » que nous voulons capter.

Le souffle ébouriffant de Kamasi Washington, les mélanges assumés entre Orient et Occident d’Ibrahim Maalouf, le blues électrique du génial Gary Clark Jr, la chaleur de la plus belle voix du jazz actuel avec Gregory Porter, les basses cubaines de Richard Bona ou le classicisme de Stochelo Rosenberg.

Nous avons convoqué, pour vous, les plus grands artistes du jazz actuel pour 5 jours exceptionnels de mélanges, de brassages et de diversité.

Ouvrons grand les fenêtres et laissons pénétrer, sur l’Ile du Berceau, ce nouveau souffle du jazz porté par une nouvelle génération.

Ils sont l’avenir de cette musique et pour nous le meilleur des hommages à Django Reinhardt.

Bon festival !

L’équipe