Jazz au théatre

DIMANCHE 7 JUILLET

Ouverture des Portes : 14h30

Début des Concerts : 16h00

©Marc Ribes

16h00

Marc Berthoumieux : accordéon
Giovanni Mirabassi : piano
Laurent Vernerey : basse
Stephane Huchard : batterie

Dernier Album : Le Bal des Mondes (2018) / Sous la Ville

17h30

« Django Meets Piazzolla » feat. Leah Zeger

Gonzalo Bergara : guitare

Andrea Todesco : guitare rythmique

Pete Thomas : contrebasse

Maki Bergara : cajon

Dernier Album : Claroscuro (2016) 

©DR

©DR

19h00

Christian McBride : contrebasse electric et acoustique

Patrice Rushen : claviers/ piano

Alyson Williams : chant

Ron Blake : saxophone

DJ Logic : platines

Jahi Sundance Lake : platines

Propulsé par une énergie implacable et un amour illimité pour le swing, Christian McBride, l’immense contrebassiste intègre le jazz à tous les niveaux.

Âgé d’à peine 18 ans, il jouait au sein du quintette de Freddie Hubbard.

Le caméléon virtuose a un sens du swing chéri de tous. Ses collaborations donnent le vertige et témoignent de son éclectisme : Pat Metheny, Chick Corea, Joshua Redman, mais aussi James Brown ou Sting, ont fait appel à lui. Le natif de Philadelphie est aujourd’hui l’un des musiciens les plus demandés, enregistrés et respectés de son temps.

« Situation » est le résultat d’un heureux accident. Monterey Jazz Festival, 2007 : des membres du groupe sont contraints d’annuler leur participation au dernier moment, McBride improvise une nouvelle formation en un tour de main, avec des complices musiciens présents sur le festival. Exit la batterie, place aux platines à la voix et au piano pour une virée dans la galaxie funk !

Dernier Album :Christian McBride’s New Jawn (2018) /Mack Avenue

Scène des Luthiers

20h15

Ce Big Band de São Paulo est né en décembre 2005 à l’initiative de deux musiciens : le saxophoniste Daniel Nogueira et le bassiste Vinicius Pereira. En 2001, ils entrent en contact avec la musique du maestro Moacir Santos et souhaitent depuis lors créer un big band pour jouer, entre autres, le travail de Moacir Santos.

Composé de douze musiciens, le projet Coisa Fina a pour objectif principal de diffuser la musique du maestro au Brésil et à l’international.

©DR

©Yann Orhan

21h15

Ibrahim Maalouf : trompette

François Delporte : guitare; Jacques Colas : chant; Edika: choeur; sylvain Dupuis: batterie; Tapan Dogan Poyraz : percussions; Amar Chaoui : derbouka; Mihai Pirvan : saxophone; Martin Saccardy : trompette; Yvan Djaoudi: trompette; Manel Girard : trompette; Yasha Berdah: trompette; Charlotte Auger: tuba; Alon Peylet : tuba; Julien Oury : tuba; Edi Negon Borges : trombone; Daniele Israel: trombone; Denys Danielides : helicon; Nuria Rovira Salat: danse; Jasko Ramic: accordéon

IBRAHIM MAALOUF 

Originaire de Beyrouth, Ibrahim Maalouf est aujourd’hui l’instrumentiste le plus populaire de la scène musicale française. Son travail de métissage des genres est reconnu partout dans le monde depuis plus de 10 ans.

Adolescent, Ibrahim arrivait en tête des plus grands Concours Internationaux au monde et débutait une carrière de soliste classique, mais à partir des années 2000, repéré pour sa capacité à colorer les musiques de ses improvisations, il devient incontournable autant dans la pop, le jazz que dans le domaine des musiques dites « du Monde ». Sting, Salif Keita, Amadou & Mariam, Tryo, Matthieu Chédid, Lhasa de Sela et de nombreux artistes de styles très variés font appel à lui.

Dernier Album : Levantine Symphony No. 1 (2018) / Universal Music Distribution deal

©Margot Morel

Cuivres flamboyants, percussions éclatantes, accordéon virtuose, voix suave et racée ! Voici l’équipée du Haïdouti Orkestar qui pérégrine depuis douze ans aux confins des Balkans, de la Turquie et de l’Orient.
Fruit d’un croisement improbable de musiciens français, grecs, bulgare, turc et tsigane de Serbie, le Haïdouti partage son amour pour les musiques des peuples, naviguant entre chanson kurde, azéri, arménienne mais aussi tsigane et syro-libanaise. Leur 4e album est le fruit de ce babel musical forgé au fil des rencontres et des voyages aux frontières de l’Orient et de l’Occident.
Fort de sa notoriété, le Haïdouti Orkestar conforte son rôle d’ambassadeur d’une France métissée. 

Dernier Album : Babel Connexion (2017) / Tchekchouka /L’Autre Distribution

« Après presque 10 ans de collaboration, j’ai souhaité faire cette petite tournée d’été avec Haïdouti Orkestar, composé de musiciens venant un peu partout d’Europe. Europe de l’Est, Afrique du Nord, Europe du Nord, Andalousie, Moyen-Orient, etc.  »     

 – Ibrahim Maalouf