Jazz au théatre
 

Dimanche 9 juillet

Prairie du bois d’Hyver

Parc du château de Fontainebleau

©François Bisi

BOKANTÉ feat. Michael League

16h00

Malika Tirolien : voix

Michael League : guitare baryton

Chris McQueen : guitare

Bob Lanzetti : guitare

Roosevelt Collier : pédale et lap steel guitare

Jamey Haddad : percussions

Keita Ogawa : percussions

André Ferrari : percussions.

L’hyperactif bassiste-compositeur Michael League, fondateur du collectif new-yorkais Snarky Puppy, troque sa basse pour une guitare baryton et nous présente son nouveau projet « Bokanté ». Il retrouve pour l’occasion la voix ensoleillée, mâtinée de soul et de jazz de la jeune chanteuse guadeloupéenne Malika Tirolien. Entourés d’un contingent des Snarky Puppy, du virtuose du lap-steel guitare Roosvelt Collier (Lee Boys, Karl Denson) et des percussionnistes d’André Ferrari (Väsen) et Keita Ogawa (Banda Magda, Yo-Yo Ma), les sons du désert et du delta, du blues et du kaladja caribéen groovent sur sonorités « Zeppelin-esques ».

 

Album : Strange Circles / GroundUP / Universal Music

©François Bisi

LES DOIGTS DE L’HOMME

17h30

Olivier Kikteff : guitare
Benoît Convert : guitare
Yannick Alcocer : guitare
Tanguy Blum : contrebasse
Nazim Aliouche : percussions.
Fidèles au tout acoustique et reconnaissables entre mille groupe aux influences manouches, depuis douze ans, Les Doigts de L’Homme nous ravissent de leur mosaïque musicale rattachée au monde du voyage entre Burkina Faso et Balkans, en passant par les musiques celtiques ou latines, la guitare jazz-rock des années 70 ou la mélodie française. Pour cette nouvelle tournée et album sorti ce printemps, ils concrétisent leur désir de longues dates de célébrer, davantage encore, les musiques du monde en s’entourant du percussionniste Nazim Aliouche. Mélodies saillantes, arrangements solides, frénésie d’écriture ; un voyage dépaysant entre mélancolie, insouciance et rêverie.
L’album : Le Coeur Des Vivants / Lamastrock / L’Autre Distribution

©Eric Soudan

©Arien Chang

ROBERTO FONSECA « ABUC »

19h00

Roberto Fonseca : piano, claviers, voix

Ramses ”Dinamite” Rodriguez : batterie

Adel Gonzalez : percussions

Yandy Martinez : basse, contrebasse

Javier Zalba : saxophone, flûte, clarinette

Jimmy Jenks : saxophone

Matthew Simon : trompette

Ucha : voix.

Intronisé par Ibrahim Ferrer au sein du mythique Buena Vista Social Club™ et récemment nominé aux Grammy awards dans la catégorie du meilleur album Latin Jazz, le jazzzman cubain au toccato éblouissant est l’un des pianistes les plus doués et les plus populaires de sa génération. Pour ce concert, Roberto Fonseca nous plonge dans les dancings des années 40 de La Havane et conte un voyage jubilatoire de la grande histoire de la musique cubaine, d’hier à aujourd’hui, entre contradanza, mambo, cha-cha-cha, danzón, boléro, descarga et sons urbains.

 

Album : Abuc / Impulse / Universal Music.

©Arien Chang

TROMBONE SHORTY & ORLEANS AVENUE

20h45

Jamie Saft : piano, claviers

Brad Christopher Jones : basse

Dan Rieser : batterie.

Natif de la Louisiane où il débute sa carrière de leader dès l’âge de 6 ans dans divers brass band du coin, aussi brillant à la trompette qu’au trombone, Trombone Shorty se révèle au grand public lors d’une tournée mondiale de Lenny Kravitz. Son premier album « Backatown » est nominé aux Grammy Awards et « For True » en 2011 restera en tête des ventes Billboard Jazz pendant 12 semaines. Son dernier opus sorti au printemps « Supafunkrock » et produit par Raphael Saadiq suit la même voie royale entre jazz, soul, funk, gospel, hip-hop et rock ravageur. Concert rare et décoiffant.

 

Album : Parking Lot Symphony / Blue Note / Universal Music.

©Mathieu Bitton