Jazz au théatre

Nous sommes ravis de vous présenter les gagnants du Tremplin 2017 qui a lieu chaque année sur la scène des luthiers : ROMAIN VUILLEMIN QUARTET

Ils auront la chance de jouer sur la grande scène du festival Django Reinhardt pour la prochaine édition, 2018 ! 

Jury du tremplin: 

Mathieu Chatelain,

Fred Varela,

Max Robin et jacques Renan de guitaremag.com

 

BIOGRAPHIE :

Romain Vuillemin débute la guitare à l’âge de 12 ans. Il joue alors plutôt la guitare électrique rock/blues. Alors qu’il avait 18 ans, un ami lui fait découvrir le grand Django Reinhardt, qui fut tout de suite une révélation.

Originaire de l’est de la France, il s’inspire évidemment beaucoup de l’école alsacienne, pouvant s’entrainer avec les manouches de sa région. Il travaillera les 4 premières années principalement à perfectionner son accompagnement. On pourra l’écouter plus tard aux côtés de Denis Chang (avec lequel il enregistre l’album “Deeper than you think”, Hot Club records 2008), Ritary Gaguenetti ou encore Adrien Moignard. Mais en parallèle de son travail d’accompagnateur, Romain travaille le solo. On pourra ainsi l’entendre aussi bien en “pompiste” qu’en soliste à partir de 2010, notamment sur la scène parisienne où il viendra plus tard s’installer.

C’est en 2011 qu’il décide de voler de ses propres ailes en montant le Romain Vuillemin Quartet en tant que soliste, étant programmé au 64e Festival International de Musique de Besançon .  Il a ainsi joué le célèbre Festival International de Jazz de Montréal (2008), Django In June (MA, USA), international Gipsy de Hildesheim (en 2010 comme accompagnateur au sein du Ritary Gaguenetti Trio, et reprogrammé en qualité de soliste pour l’édition 2012), le festival jazz Musette des Puces (soliste aux côtés de Fiona Monbet), au Jazz Festival de Stockholm en 2014 (invité comme soliste au côté du guitariste Gustav Lundgren) mais aussi dans différents endroits cultes du jazz manouche tels que l’Atelier Charonne, les petits joueurs, le Quecum Bar de Londres etc…

En parallèle de son travail intensif sur l’héritage de Django Reinhardt, Romain se penche sur le jazz américain, et notamment sur toute la période de gloire des Big Bands. Il intègre dès 2013 le Umlaut Big Band, collectif de 14 musiciens sous la direction de Pierre-Antoine Badaroux (dont Antonin Tri Hoang au saxophone, Bruno Ruder au piano et Fidel Fourneyron au trombone pour ne citer que ceux-ci) pour plupart issus du CNSM de Paris, et en profite pour explorer la si particulière technique d’accompagnement de guitare “à 3 sons”, technique popularisée par Freddie Green au sein du célèbre Big Band de Count Basie.

Il enregistre avec eux l’album “Euro Swing” (Umlaut Records 2015) dans lequel le groupe se penche sur le travail (désormais quasiment tombé dans l’oubli) des orchestres de Big Band européen d’avant guerre. Le groupe s’est notamment produit dans de nombreux festival tels que Banlieues Bleues, DJazz Nevers, Festival Krak, Les 3 temps du Swing, jazz au Vans ou encore le Festival Guil Durance. En 2016 ils reçoivent le coup de coeur de l’Académie Charles Cros pour l’album « Euro Swing vol 2 ».

2014 est l’année de la concrétisation pour le Romain Vuillemin Quartet qui enregistre l’album « Swinging in Paris » : Stephan Nguyen à la rythmique, Guillaume Singer au violon, et c’est Jérémie Arranger qui tiendra la contrebasse pour l’album du Quartet !! Le clarinettiste Sylvain Hamel est également invité sur un titre, et Romain pousse la chansonnette également sur un titre.

L’album est salué par la critique, notamment pour son coté “retour aux sources” avec un son et des arrangements proches de ce que faisait le Django d’avant guerre. Il est élu “SELECTION COULEURS JAZZ” par le magazine digital Couleurs Jazz en juin 2015.

 

Vidéos:

“I wonder where my baby is tonight” : www.youtube.com/watch?v=akJgoR7xzr4

“I’ve found a new baby” : www.youtube.com/watch?v=vj-CE-bH-74

“Three Little Words” au studio LDC : www.youtube.com/watch?v=FGqFhUo3KS0

 

La presse parlent d’eux :

« On sent indéniablement un amour de cette musique, interprétée avec chaleur, brio et sensibilité. Un talent prometteur »
Max Robin (Guitarist Acoustic)

« La musicalité et l’harmonie sont les deux fils conducteurs du projet… avec le swing bien sûr…. ! »
Christian Grimauld (Couleurs Jazz)

« Romain Vuillemin et ses compères apportent une fraîcheur et une tonalité inédite à ce style »

Pierre Tenne (Djam la revue)


« Ses petits camarades expérimentés et lui-même ont bien assimilé l’esprit du quintet d’avant guerre de Django et Grappelli et en ont retenu les meilleures leçons »

Francis Couvreux (Djangostation)

Rendez-vous pour l’édition 2017 du festival ! (les dates arrivent bientôt)