Jazz au théatre

Fin de cette 37ème édition : Merci à tous !

Chers festivaliers, chers tous,

La 37ème édition du Festival Django Reinhardt a livré ses dernières notes ce dimanche 26 juin et a été un grand succès malgré l’adversité, 15 000 spectateurs, tout comme pour l’édition 2015 et ce n’était pas gagné !

Comme elle fut belle cette édition 2016, éprouvante, émouvante, attachante, exceptionnelle.

Il y a 10 jours, l’avenir du festival était en jeu, suite à l’immersion de notre Ile du Berceau, lieu d’implantation historique du Festival à Samois sur Seine.

Bien sûr, il est toujours rébarbatif d’écouter les remerciements d’usage. Mais il faut saluer ceux qui nous ont permis de survivre dans ce défi insensé de réinventer un festival en 2 semaines sur un lieu totalement inconnu.

Merci à Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau, pour son aide précieuse afin de solutionner les multiples tracas quotidiens que nous avons dû affronter.

Merci à Jean-François Hébert, Directeur de l’Établissement Public du Château de Fontainebleau pour son accueil dans le magnifique parc du Château et pour nous avoir accordé toute sa confiance.

Merci à Didier Maus, Maire de Samois-sur-Seine, présent tous les soirs du festival pour nous soutenir.

Merci à Jean-Marc Giraud, Sous-préfet de Fontainebleau, réveillé en pleine nuit vendredi soir à 2h du matin et qui a su fournir le papier magique aux autorités américaines afin que Gregory Porter puisse prendre le dernier vol en provenance de Chicago et être présent au festival.

Merci à tous les artistes pour n’avoir jamais douté et qui nous ont offert tant d’émotions.
Merci au 250 bénévoles du festival. …. Arrêtons-nous 2 secondes… ils sont les plus grands ambassadeurs du spectacle vivant, les plus passionnés, les plus humains. Ils donnent, et ô combien ils ont donné, pour cette édition 2016.

Merci à toutes les équipes techniques et tous les prestataires qui nous ont suivi dans cette aventure un peu folle et n’ont jamais baissé les bras.

Merci au public qui a répondu présent, qui a suivi nos péripéties en nous envoyant des messages d’amitiés, d’encouragement et de soutien par milliers.

Enfin, merci aux journalistes qui ont bien voulu trouver une place dans leur média pour informer le public du changement de lieu du festival et promouvoir l’exceptionnelle programmation de cette 37ème édition.

Et comme aime le dire notre programmateur du festival « Tant qu’on n’est pas mort, on est vivant », alors une fois n’est pas coutume, en formule de politesse et comme nous sommes si heureux d’avoir pu faire cette édition, on vous embrasse !

A l’année prochaine pour la 38ème édition du Festival Django Reinhardt.
 
L’équipe du Festival